Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, nouveautés du métier infirmier

Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, et nouveautés du domaine du métier de l'infirmier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Paraplégie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cours Infirmiers
Admin
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 27
Localisation : Marrakech

MessageSujet: La Paraplégie    Sam 26 Fév - 15:07

Paraplégie


Définition
C’est la paralysie des deux membres inférieurs qui est secondaire à une lésion des cellules motrices du système nerveux.

Signes cliniques
Il faut commencer par l’étude de la sensibilité superficielle qui peut
être tactile douloureuse puis la sensibilité profonde en variant le
sens de position de certains segments des unes comme le grand artère et on va voir, si le sujet est capable ou non de répondre correctement à la position dans laquelle on va mettre cet artère. Si le sujet répond alors il n’y a pas de trouble de la sensibilité profonde, on doit également déterminer le niveau sensitif. Si le sujet ne sens rien au niveau de l’ombilic, il y a problème au niveau du nerf épigastrique il y a un problème D6 si le sujet ne sent rien en cas de stimulation du mamelon.
Etude de la motricité : étude de la face musculaire,étude des tonus musculaire qui peut montrer soit hyper ou hypotonie. On doit étudier les reflex ostéo tendineux le reflex archaïque, rotulien pour voir s’ils sont absolus ou exogènes, on doit rechercher les troubles sphinctériens enfin faire une étude du SN végétatif.

Examens para cliniques :
ponction lombaire à la recherche d’une méningite collagène.
Radio du rachis dorsolombaire
TDM
IRM médullaire.

Etiologies
fracture du rachis
hernie distale
hématome sous dural ou extra dural
tumeur
mal de pott
sclérose
syphilis
VIH

Complications
escarre :
les localisations les plus fréquentes sont Sacrum, Coccyx, Talons
lorsque le sujet est en décubitus dorsal, grande trochanter, mollet
sont atteintes lorsque le sujet est en décubitus latéral, genou épine
iliaque antéro supérieur peuvent être le siège d’escarre chez le sujet
en décubitus ventral. Traitement  pour les sujets en décubitus on doit changer la position du patient toutes les 2 à 3 heures et on doit
utiliser des matelas alternatives. Pour la station assise on doit soulager les fesses en utilisant un traitement anti-coagulant au cours
des premiers mois.
Complications urinaires :
est surtout observées lors des vessies neurologiques nécessitantes une sonde à demeure qui doit être changée pour éviter l’infection.
Complications ostéoporoses : est en rapport avec l’immobilisation.
Ostéome : qui sont des ossifications de localisation anormale, se développe dans le tissu conjonctif des parties molles péri articulaires et qui sont secondaires à des microtraumatismes répétés. Le diagnostic repose sur l’échographie, et le traitement
éviction de microtraumatismes, kinésithérapie.
douleurs.

Traitement
A. Traitement de la spasticité :
1. Traitements médicaux : on donne bactogènes, pantrolène sodique et valium.
2. Traitement chirurgical : on peut utiliser la neurotomie périphérique ou la radicotomie.
3. Agents physiques : la kinésithérapie.
B. Traitement de la douleur :
1. Traitement médical : Antiépileptiques Tegretol.
Antidépresseurs Inorfine.
2. Traitement chirurgical : cordatomie, myélotomie.
3. Autres : thérmocoagulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infirmiers.onetudie.com
 
La Paraplégie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, nouveautés du métier infirmier :: Cours :: Pathologies :: Pathologies médicales-
Sauter vers: