Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, nouveautés du métier infirmier

Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, et nouveautés du domaine du métier de l'infirmier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'Hémiplégie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cours Infirmiers
Admin
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 27
Localisation : Marrakech

MessageSujet: l'Hémiplégie   Sam 26 Fév - 15:08

Hémiplégie


Définition
C’est la perte plus ou moins complète de la motricité volontaire d’un hémicorps, c’est une urgence thérapeutique.

Examens cliniques
•diagnostic facile : chez un malade qui est conscient, on peut avoir
soit hémiplégie flasque qui correspond à une lésion d’installation
brutale qui réalise un déficit moteur unilatéral et qui est associé à
une hypotonie ou une hémiplégie spasmodique qui correspond à une lésion
d’installation progressive réalisant un déficit moteur à prédominance
distale associée à une hypertonie.
• Diagnostic plus difficile :
lorsqu’on a une hémiparalysie ou monoplégie ou hémiplégie transitoire.
Hémiparalysie met en évidence le manœuvre de Barrée au niveau des
membres supérieurs et par le manœuvre des Mingazimie au niveau des
membres inférieurs.
• Malade dans le coma : lorsqu’on a un coma
léger, le diagnostic et facile au niveau de la face on recherche une
paralysie faciale par le manœuvre de Barrée et qui consiste à exercer
une pression derrière le bronchement derrière le maxillaire.
• Coma profond : le diagnostic est difficile est parfois impossible.
-
Examen cardiovasculaire : on doit palper les différent vaisseaux et
faire l’auscultation du cœur, prendre la TA et réaliser un ECG.
-
Examens complémentaires : on demande un TDM cérébral ou une IRM
cérébrale médullaire. On demande NFS, Bilan d’hémostase, sérologie de
la syphilis, ECG avec radio thorax et artériographie.

Etiologies
AVC : le début est brutal, les facteurs de risques sont larges HTA, la TDM peut montrer soit hypodensité en cas d’AVC unique soit une hyperdensité en cas d’AVC hémorragique.
Tumeurs :
le début peut être brutal ou progressif cliniquement, le patient peut
présenter des céphalées signes d’HT intracrânienne ou des convulsions.
La TDM cérébrale peut montrer soit une tumeur maligne peut s’agir de
métastase et glioblastome ou peut montrer une tumeur bénigne comme le
méningiome ou peut montrer un abcès cérébral.
Traumatismes crânioencéphaliques : qui peut emmené vers soit un hématome extradurale soit un hématome sus durale.
Autres étiologies : sclérose en plaque, maladie de Petreef, scardiose collagénose ou maladie de système.

Traitement
Dépend de l’étiologie, en cas d’AVC on doit lutter contre l’HTA,
traiter la cardiopathie qui est responsable de l’hémiplégie, en cas de
tumeur cérébral, le traitement repose sur la chirurgie par l’ablation
chirurgicale du tumeur en cas d’abcès cérébrale. Le traitement repose
sur les antibiotiques et qui peut être reposée sur le drainage
chirurgical. En cas d’origine inflammatoire de l’hémiplégie le
traitement repose sur la corticothérapie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infirmiers.onetudie.com
 
l'Hémiplégie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cours, pratique, stages, théorie, techniques, pathologies, soins, nouveautés du métier infirmier :: Cours :: Pathologies :: Pathologies médicales-
Sauter vers: